dimanche 25 janvier 2015

Et si je t'avais dit

Tu sais, j'aimerais pouvoir te raconter comme tout va bien ici.

Te dire qu'il fait beau, que ce matin je me suis réveillée, j'ai enfilé mon short, mon débardeur, mes converses et que j'ai filé à la plage. J'aimerais te dire que quand je suis partie il dormait paisiblement, je l'ai juste embrassé en lui disant "dors, je reviens vite". J'aimerais te dire que j'ai pris mon vélo, pédalé une dizaine de minutes pour arriver à l'océan. J'aimerais te dire qu'il y avait ce petit vent agréable, qui rend les chaleurs supportables et les moments doux. J'aimerais te dire que j'ai passé un long moment assise sur un rocher, à m'évader, à rêver, à planifier notre prochain voyage.

J'aimerais te dire que quand je suis rentré il était là, sur la terrasse, les cheveux en bataille avec sa tête de bébé, et qu'encore une fois, comme tous les jours je suis un peu plus tombée amoureuse.

J'aimerais te dire que je suis comblée et heureuse, qu'un homme prend soin de moi. J'aimerais te dire que chaque matin et chaque soir je lève, je me couche le sourire aux lèvres auprès d'un homme qui ne veut pas me changer, qui m'aime comme je suis.

J'aimerais te dire, surtout, que ma santé va bien. Que le matin je ne me lève pas avec la boule au ventre, l'angoisse aux tripes, et la tête en vrac. J'aimerais te dire que je suis bien, tout simplement bien. Ni plus ni moins. Le parfait mélange de bonheur.

J'aimerais te dire que tout se calme, et te dire à quel point il est bon de vivre sans se soucier de ses médicaments, du lendemain, du regard des autres face à la maladie, à l'angoisse. J'aimerais te dire que les gens sont enfin sensés. J'aimerais te dire qu'il s'est excusé de m'avoir dit que je voyais toujours le verre à moitié vide. Parce que tu sais, si je le voyais vide le verre, après ces deux longues années je ne suis pas sûr que je serais en aussi bonne forme mentale. J'aimerais vraiment te dire qu'il n'a jamais dit ça et que j'ai rêvé.

J'aimerais te dire que la vie est calme et apaisée autour de moi. Que je suis un peu épargnée, que je revis enfin. J'aimerais te dire que mes projets avancent, que ma vie s'accélère et que tout prend forme.

J'aimerais te dire que je déménage enfin d'ici, pour recommencer ailleurs, une nouvelle vie. Que je laisse derrière moi tout ça, sans rien oublier, j’emmène tout avec moi parce que c'est mon histoire et que j'en suis fière. J'aimerais te dire que je pars vivre de l'autre côté de la Manche. J'aimerais te dire que j'y pars sans appréhension, sans angoisse. J'aimerais te dire que le moment est venu, que je déploie mes ailes, enfin. 

Par dessus tout, j'aimerais te dire que j'ai plus mal, et plus peur.


4 commentaires:

  1. Il est triste cet article... Mais bon courage miss, la situation évolue petit à petit! Continue à te battre et à avancer, courage <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci j'espere que tout va pour toi !!! Gros Bisous <3

      Supprimer
  2. Une nouvelle page ma belle. Tu avances, tu grandis et tu peux être fière de toi et du chamin parcouru. Ai confiance en toi. J'ai confiance en toi. Grosses bises et douces pensées.

    RépondreSupprimer

Je me ferais un plaisir de vous lire les filles