dimanche 19 octobre 2014

Le bonheur n'existe pas.

Le bonheur n'est qu'un leurre, qu'une plaisanterie, qu'un sujet inventé par des chercheurs en quête de renouveau, par des utopistes en recherche perpétuelle de sens à leurs vies. Qu'une illusion, qu'une recherche de toutes parts et de toutes heures. Un idéal, un but, une fin en soi pour les vivants.

Le bonheur n'est pas un état d'esprit, ni même un courant de pensée. Le bonheur n'est pas perceptible, on ne peut le toucher du bout des doigts, ni l'apercevoir au loin, au coin d'une rue. Le bonheur n'est ni une finalité , ni même un objectif. 

Le bonheur n'existe pas, le bonheur n'est ni palpable, ni mesurable. Le bonheur n'est pas éternel. L'humain est en perpétuel quête de plus, d'abondance, de bonheur, de bien être, au détriment de l'instant présent. Là, ici, tout de suite, maintenant. 

Le bonheur ne s'écrit pas, le bonheur ne se ressent pas, le bonheur se vit



8 commentaires:

  1. Très juste. Il se vit. Il est dans l'instant mais seuls ceux prêts à l'accueillir peuvent ressentir sa présence.
    Très joli billet ma belle.
    Grosses bises de nous deux.

    RépondreSupprimer
  2. Complètement d'accord, il se prend dans chaque bons moments de la vie si "insignifiant" soit-il . Comme on dit "il en faut peu pour être heureux" ;)

    RépondreSupprimer
  3. Chaque seconde peut etre bonheur; il faut l'accepter, le recevoir, le ressentir comme un bienfait, un plaisir, un rechauffement du coeur, un sourire ;)
    Des bizzzzzz Miss <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait !
      Des bisous Miss Paillettes :) <3

      Supprimer

Je me ferais un plaisir de vous lire les filles