mardi 4 février 2014

La vie par procuration

Tu te souviens? Mais si, rappelle toi: .

Bah il arrive que parfois, ces cicatrices se réveillent un peu, deviennent plus gonflées, plus rouges, moins discrètes. Bah oui, on appuie dessus, on appuie là où ça fait mal. Et après faut gérer. Comme on peut. Les cacher? Oui mais c'est remettre ces murs que tu as mis tant de temps à construire ce serait dommage quand même non ?! Alors je pense qu'il faut les accepter. Oui j'ai peur. Oui j'suis pas bien douée pour tout ça. Je ne sais plus ce que s'est en fait. Ça me fait peur, c'est tellement loin. Ça fait du bien? Oui, surement, mais j'vois juste que j'sais pas gérer. J'sais pas comment on fait, j'sais pas ce qu'on doit dire ou faire. Je pèse mes mots, puis jlâche tout, comme une bombe, j'suis un peu maladroite, un peu bancale

Naturellement, je remets alors mes barrières, bah oui quoi ? Tu comprends pas ? C'est plus simple. Pas de question, pas de stress, rien. Nada. Juste moi, mes murs, mes protections, mes carapaces. J'crève d'envie qu'on les défonce, qu'on m'délivre de tout ça, pour être moi. Jcrève d'envie que tu vois qui je suis réellement sans carapaces, sans angoisses, sans toutes ces chaînes que je m'inflige et qui me collent à la peau sans que je sache m'en défaire. Je sais plus aimer, pardonne moi, j'ai envie jte promets, mais je sais plus. Apprends moi au lieu de gueuler, au lieu de dire que j'peux le faire. Comprends moi. C'est pas simple? Je sais.
 
C'est simple pour personne, mais quand on a tout ça devant nous, on peut pas essayer de faire un effort chacun de notre côté? Oui je sais. T'en fais. J'en demande trop? Surement. Mais j'suis partagée tu sais, partagée entre me dire que c'est pas le bon moment que j'ai mieux à faire, mais d'un autre côté c'est tellement bon de revivre ne serait ce que quelques instants ces choses là. J'crois que ce que je veux c'est impossible, quelqu'un qui accepte de partager ce moment difficile de ma vie, qui comprends que malgré l'envie de faire tout plein de choses, y'a aussi tout plein de choses qui me bloque et qui m'en empêchent. Quelqu'un qui sache tout ça, et qui reste quand même. Qui sache me donner un coup de pied au cul quand il le faut, mais qui me comprenne. Parce que je sais peut être plus comment aimer. Mais j'ai su, et j'ai envie de ré-apprendre.

C'est pas simple hein, ce retour à la vie. Retrouver une vie normale tout en faisant attention à sa santé, tout en essayant de régler ses foutues angoisses qui bousillent beaucoup de choses.

L'impatiente se fait ressentir au plus haut point, c'est dur bordel, de vivre en parallèle, de voir sa vie, d'y être sans y être, de pas réussir à la maîtriser, à l'appréhender.
L'impatience
, ce mot me caractérise ces derniers temps. J'en ai marre. Je suis fatiguée. Le chemin est encore long, la reprise du travail, la reprise de la vie, la vraie risque d'être rude. Mais malgré tout ça, j'y crois.

J'ai envie d'y croire bordel. J'ai envie de me dire, que oui ça va pas être simple mais que j'vais y arriver. Que ma famille, mes amis seront là. J'ai envie de croire que j'arriverais à pleurer et à baisser les armes quand ça n'ira pas, que je n'attendrais pas le point de non retour. Que je sais trop où ça nous mène. J'ai envie de croire en moi, en mon corps qui ne m'a pas lâché ces 13 derniers mois malgré tout ça et qui va continuer. J'ai envie de croire que je suis capable de tout vivre, sans me laisser dépasser par mes émotions, mes angoisses.
Et puis, par dessus tout, j'ai envie de croire que je suis capable d'aimer et d'être aimer. 




 

16 commentaires:

  1. Ouaahh ! Heu je crois que j'ai pleins d'émotions qui sont apparues en même temps là en lisant cet article.. Bon tu le sais mais je me reconnais dans ce que tu viens d'écrire, tellement... c'est fou ... bref je terminerai ce message par : Tu vas y arriver ;) !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Bisous bisous
    Sarah

    RépondreSupprimer
  2. Bcp de force dans cet article.
    Fingers cross ca va arriver!!! :-)

    RépondreSupprimer
  3. C'est un très joli texte. courge, tu vas y arriver, même si ça prend beaucoup de temps!

    RépondreSupprimer
  4. Un article très touchant... Tu trouveras ce quelqu'un qui fera tomber toutes les barrières, qui t'aimera et te soutiendra et te permettra d'être simplement toi-même. bisou

    RépondreSupprimer
  5. ça va viendre! et celui qui viendra saura bien tout casser les barrières, en douceur mais surement!

    RépondreSupprimer
  6. Courage ma belle !! Ca va venir !! Bisous

    RépondreSupprimer

Je me ferais un plaisir de vous lire les filles