jeudi 13 juin 2013

S'attacher à quelqu'un ...

Que celle qui n'a jamais dit " non mais je suis TROOP attachée à lui " lève la main ! 
Mais si on y regarde de plus près, être attachée à quelqu'un c'est fort quand même. ATTACHEE.
Comme un antivol à un vélo ?
Comme un cadenas à un casier ?
Comme les deux bouts d'un bracelet qu'on noue?
Comme un chien au bout d'un laisse?
Comme une bernique à un rocher?

Dit comme ça, ça fait peur non? Moi, ça me fait peur.
Qui a envie d'être la bernique, sur son rocher à Saint Malo? PERSONNE.

On a toutes envie d'être libre, indépendante, de s'aimer soi même, indépendamment de l'autre. Ne pas avoir besoin du regard de l'autre pour exister en somme. Ne pas se perdre. 

Quand on s'attache, forcément ,on donne un bout de soi à l'autre, mais que sait on de l'autre? Comment vas t il traiter ce petit bout de nous? Dans le meilleur des mondes il le bichonnera, en prendra soin, le chérira et lui donnera tout l'amour qu'il a besoin. Mais si ce n'est pas le cas? Si il joue avec, si il le mal-traître, si il le salit, si il n'y prête même pas attention ??
 
Qui nous donnera la clé de l'antivol, le code du cadenas, qui détachera le nœud du bracelet, la laisse ou qui nous prêtera son couteau pour décoller la bernique ?





4 commentaires:

  1. Je m'attache facilement malheureusement... et j'en ai aussi souvent souffert... ma plus grosse erreur, pour le moment, que j'essaie de réparer coûte que coûte, c'est de me mettre plus ou moins consciemment des barrières et à refuser de rencontrer quelqu'un auquel je m'attacherais encore et avec lequel je souffrirais encore. Mais ce n'est pas la bonne solution. C'est même le pire moyen que j'aie pu trouver.. j'essaie de m'ouvrir, en gardant dans la tête que je prends ce qu'il y aura à prendre, mais que l'attachement ne doit pas se faire. Pas tout de suite. Pas si vite que d'habitude... La clé du cadenas c'est nous qui l'avons... et ce n'est pas simple de l'utiliser... je pense à toi ma belle. Gs bisous <3

    RépondreSupprimer
  2. et j'ai oublié l'essentiel....... le prochain qui me fait du mal, je le vire illico.... plus aucun homme ne me fera souffrir par certains comportements, attachée ou pas, par contre. Cà c'est une leçon retenue :-(

    RépondreSupprimer
  3. J'ai une bernique, je suis une bernique (en vrai je crois que c'est plutôt bernacle :p) J'aimerai être libre mais à l'heure actuelle, je subis mon attachement. C'est vivable si tu es également le rocher ce qui n'est pas mon cas.

    Va falloir que j'étudie comment ça se passe dans la nature pour se décrocher...

    RépondreSupprimer

Je me ferais un plaisir de vous lire les filles