jeudi 2 mai 2013

L'hypersensibilité

Peureuse, Fragile, Susceptible, Trouillarde, Pleurnicheuse...
des qualificatifs souvent employés ou du moins pensés à mon égard.



Voyez vous, je suis stressée, angoissée, j'ai peur de l'eau, du vide, de l'avion, j'aime pas vraiment prendre l'ascenseur, les larmes me montent vite, je me mets trop souvent la pression pour rien, etc...
Et les gens trouvent toujours le moyen de me le faire remarqur. Pas forcément méchamment, mais tout de même.
Et pour le coup j'aime pas trop trop ça...
 
Tout le monde juge tout le monde, c'est dans la nature. Mais avant de parler, juger, critiquer,
il est peut être bon de s’intéresser un peu à la personne...

C'est dingue comme les gens passent leur temps à nous faire remarquer les petits détails de nos vies.
Comme dirait l'autre, ils feraient mieux de balayer devant leurs porte
s

Alors il y a un terme, qui je pense, me qualifierais mieux que tous les adjectifs précédemment cités: HYPERSENSIBLE.

Loin d'être un gros mot, c'est une caractéristique, un trait de personnalité comme un autre.
 
Petite définition pour y voir plus clair:
L'hypersensibilité représente une sensibilité plus forte que la moyenne aux impressions et aux stimuli du monde extérieur qui conduit à une amplification des ressentis et de leurs conséquences.
L'hypersensibilité n'est pas un trouble mais un trait de caractère qui se retrouverait chez 10 à 20% de la population et bien plus encore chez les personnes atteintes de TDA/H et cela quel que soit leur âge.
Les stimuli et autres impressions du quotidien pénètrent les hypersensibles pour ainsi dire de manière non filtrée. Ils sont donc plus facilement « surexcités », ce qui induit de fortes réactions émotionnelles,
parfois épuisantes pour le sujet et son entourage.

Pour en savoir plus, un article très bien écrit: ici.

Tout ça pour dire, autant avant, je faisais tout pour cacher cet aspect de ma personnalité
(avouons le, je n'y arrivais pas vraiment) maintenant je l'assume et le met même en avant. Que ça plaise ou non :)

11 commentaires:

  1. Cet article fait assez bien écho au mien sur l'art de la délicatesse des individus à mettre en avant nos défauts !

    Je sui moi-même hypersensible, je pleure au moins 5 fois par semaine, et pas de tristesse, juste de fatigue, de stress, d'incapacité ! C'est très difficile d'être qqn qui mets la barre très haut et de ne pas y arriver ! Notre petit côté maso...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouai... c'est surtout plus fort que nous !!!
      Ma maman dit qu'avec l'âge ça passera... j'espère :)

      Supprimer
  2. mais ouais ils sont vraiment bêtes !!! PFFFF

    RépondreSupprimer
  3. Assumer ça fera déjà un gros poids en moins. Tu as bien raison.

    RépondreSupprimer
  4. Oh merci!Je me reconnais bien là dedans, je suis comme toi :) une hypersensible donc. Ca fait du bien de mettre un mot dessus. Bon dimanche!

    RépondreSupprimer
  5. Comme tu as raison ;).
    Bisous
    Yu'

    RépondreSupprimer
  6. ah je l'avais pas vu cette article ! Je ne pense pas être hypersensible, mais je me reconnais juste dans 2 faits : stresser tout le temps pour tout, et j'ai la larme facile.
    c'est cool que tu ai trouvé LE mot qui te défini, au moins si t'as envie de "travailler" dessus un jour tu pourra le faire :)
    bisous !

    RépondreSupprimer

Je me ferais un plaisir de vous lire les filles