mercredi 6 février 2013

Etre forte ...★



Coup de gueule bonjour !

 
Pour vous exposer le situation je suis malade depuis bientôt 2 mois. Personne n’arrive à me dire ce que j’ai vraiment, et clairement, à force, je pète un plomb ! Ne pas pouvoir sortir, être mal, ne pas savoir quand je serais mieux et surtout subir les remarques des gens…



Les gens, c’est :

-         Les médecins, qui passé le stade des examens basiques baissent les bras, te disent « c’est normal », « faut attendre », « c’est pas le stress ?? ».
Il a bon dos le stress. Remarque, c’est plus simple comme ça me direz-vous…
Mais bordel, c’est quoi ces médecins qui à force ne te font même plus enlever ton manteau quand tu vas en consultation… Bref, coup de gueule parce que franchement la médecine à ses limites. Bien sûr, dans des situations extrêmes ils sont là, et bien heureusement ils font leur boulot. Mais dans d’autres circonstances, moins graves, mais tout aussi handicapantes, ils sont plutôt aux abonnées absents.
Bref, je trouve ça révoltant de payer 23€ à chaque consultation quand personne n’ai foutu de soulager tes symptômes…

-         Tes « pseudos amis », ces gens qui au départ prennent de tes nouvelles, te disent qu’ils viendront te voir, et qui ensuite sont, eux aussi, aux abonnés absents…
Bah oui, forcément, de nos jours on à le droit d’être mal, mais pas trop longtemps, parce que à force ce n’est pas crédible. Je vous souhaite d’être malade un jour, on en reparlera.
Ou ceux qui te disent « bouge toi un peu, c’est dans la tête », ouhhh toi mon pote heureusement que t’es pas face à moi sinon tu aurais pris une de ces tartes dans la tronche ! Je demande que ça me bouger ouai !!!!!!!!!
-         Ces « connaissances » qui se permettent de te dire (via Facebook, normal) « faut relativiser, patati patata » non mais allooo les mecs ! Passe 24H/24, 7J/7 chez toi et on en reparle ok ? T’es qui pour dire ça toi ?!

Bref, tout ça pour dire :

1)      J’en ai marre, et j’espère que la médecine va un peu prendre ses responsabilités.
 Même si, je ne les attends pas et je commence à me tourner vers la médecine parallèle (magnétiseur, acuponcteur, naturopathe, etc…)
2)  Vos gueules à tous ces connards qui ne comprennent rien à vie ! 


Heuresement, pour terminer sur une note positive, c'est dans ces moments qu'on reconnait les personnes sur qui nous pouvons réellement compter, et, parfois nous avons de belles surprises  


 

7 commentaires:

  1. roh merde ! Mais je suis lààààààààààà

    RépondreSupprimer
  2. Je n'étais pas remontée assez loin dans tes articles et ne savais pas :-( c'est en lisant ton article sur les séries (moui j'ai vraiment du retard) que j'ai vu tes liens vers les articles où tu en parles. Les abonnés absents, amis, médecins... j'ai fait tant de ménage dans ma vie, depuis que j'ai la fibro... non seulement je ne peux plus faire comme eux, mais en plus, je ne suis plus présente pour eux, à l'heure qu'ils veulent, les jours qu'ils veulent, au téléphone pour me raconter leurs vies, alors tu comprends... amie indigne que je suis.... mais mon quotidien, ils ne le savent pas... courage ma belle, j'ai appris à être là pour les personnes avec lesquelles je pouvais vraiment avoir un échange et qui savent... tes commentaires sous mon dernier article qui n'était pas forcément simple à commenter, m'ont énormément touchée. Mais je comprends mieux pourquoi... j'ai beau adorer mon meilleur ami, parfois, il m'en veut de ne pas garder assez le moral. Le sachant très sportif (je l'étais moi-même avant), je joue dessus, en lui disant "ne bouge plus, ne fais plus de sport, juste pendant 3 jours et reste allongé tant qu'à faire et tu verras où sera ton moral..."... il me répond "je n'ose pas imaginer, je ne tiendrais pas" ah tu vois ! hein pas facile de garder le moral quand les médecins ne savent pas réellement quoi faire pour toi, que tu souffres, que tu es sans arrêt fatigué et que ta vie s'est stoppée dans tous les domaines et que tu te poses plein de questions sur le futur, hein !" "Je sais ma ptite delph..." et il me prend dans ses bras, parce qu'il n'a plus de mots. On se voit beaucoup moins qu'avant aussi. Un jour, il m'a dit "si tu pouvais venir là, ou là... " et là je me suis mise hors de moi, un peu comme toi, en lui répondant, que c'était tout ce que je demandais... je ne suis jamais loin, pour ma part. Comme dit, je ne le dis pas à tout le monde, alors c'est vraiment sincère. Je vais remonter plus loin que je ne l'ai fait quand je t'ai découverte. Je te fais de gs bisous ma belle. Avec tout mon soutien <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, c'est une triste réalité ! Pour ma part ça fait bientôt 5 mois, que ma vie est entre parenthèse, on a enfin trouvé ce que j'avais mais la seule solution c'est restée allongée et attendre... je commence à en avoir marre ! Mais c'est soit ça, soit un séjour à l'hôpital pour tout un tas d'examen, rien que d'y penser je pleure alors j'ai décidé que ça ira mieux tout seul... ! même si ça prends plus de temps...
      C'est vrai que ce n'est pas simple à gérer, on ne peut pas faire de projets... On ne sait déjà pas comment on sera demain, alors prévoir une soirée, des vacances ou je ne sais pas c'est pas la peine... ! Mais bon, avec la volonté on arrive à tout! C'est ce que je me dis, c'est une mauvaise période, faut l'accepter, et puis un jour tout reviendra comme avant!
      Ma crainte, même si finalement, 5 mois c'est peu dans toute une vie, c'est le retour à la réalité... Le travail, comment les gens vont se comporter avec moi, est-ce que je vais retrouver le même poste, etc... Les amis, les sorties, est-ce que je vais réussir à tenir le coup comme avant, à faire la fête autant qu'avant...
      Te fais tu aider par des magnétiseurs ou des gens comme ça ??! Personnellement, j'y crois beaucoup et je pense qu'ils peuvent nous donner beaucoup de force pour affronter les choses, d'une manière différente de la médecine classique...
      Des bisous <3

      Supprimer
  3. Bête à dire mais là je me rends compte qu'avec ton article sur l'hypersensibilité qui m'a guidée sur ton blog, je me retrouve dans tous les articles que tu postes !
    Je ne sais pas ce que tu as au niveau de la santé, mais en ce moment avec le stress, l'hypersensibilité et l'agoraphobie je n'arrive pas à sortir de chez moi, et quand j'en parle aux gens mis à part quelques rares cas que je compte sur une main, ils ne comprennent pas. Leur seule solution c'est de se "bouger" comme tu dis, ou de te tourner le dos parce que ça commence "à bien faire". J'ai même perdu ma meilleure amie que je connaissais depuis 13 ans, cette sale garce ne me parle plus parce que j'ai changé de style vestimentaire, et elle fait désormais des études qui la rendent "supérieure". Donc mes soucis, l'oreille attentive n'était pas là... Mais ça me rassure vraiment de voir que je ne suis pas la seule. C'est con par contre que dans le monde d'aujourd'hui faut prendre de la distance, et penser qu'à sa gueule parce que les gens font tous comme ça... Quand tu leur dis que t'es sensible ils s'en tamponnent l'oreille gauche avec une babouche !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " se bouger ", facile à dire non ?! Ils me font rire jte jure !!! j'aimerais bien les voir hein ! Et non tu n'es pas seule, et oui on va être plus forte que tout ça, juste pour leur prouver à ceux qui nous tournent le dos qu'on est plus forte que ce qu'ils pensent !
      Si tu veux discuter de tout ça, n'hésites pas à m''envoyer un mail à maviedebrune@gmail.com ! je suis toujours en arrêt --' , donc disponible pour répondre assez rapidement ;) !

      Supprimer
    2. La dernière fois que ma mère ma sorti l'expression "se bouger", je me suis mise à faire un truc genre "danse du popotin" devant elle et à crier "t'as vu je me bouge" ! ha ha !

      Je t'envoie un gmail alors !

      Supprimer

Je me ferais un plaisir de vous lire les filles